Est ce que je nourris l'attente ou l'intention créatrice ?

"Ce qui tourmente les hommes, ce n'est pas la réalité, mais les opinions qu'ils s'en font" 
                                                                                                       Epictète

Nous avons une grande tendance à nourrir nos attentes plutôt que nos intentions créatrices partagées.

Ainsi, nous créons nous-même un gouffre d'éloignement entre la réalisation multidimensionnelle manifestée de la vie et l'essence de notre volonté vibratoire véritable du centre cœur de se sentir vivre, en restant dans l'emprise de nos attentes, en mettant en suspens nos vies et nos en-vies.

En effet, il est plus facile de se projeter et pratiquer l'extrapolation hypothétique répétitive en nous racontant des histoires et en bâtissant des chimères que de s'engager à réaliser nos intentions profondes et nos buts réels, inspirés. (c'est humain😊)

L'énergie puissante que nous accordons aux attentes envers un aspect extérieur ou une décision extérieure, est interreliée à un courant énergétique de contrôle bloquant, stagnant souffrant, limitant et sclérosant en rapport à la puissance intérieure circulatoire corporelle innée fluide, légère, spontanée et authentique quantique de notre état d'être, état d'esprit, état de conscience, état d'âme envers l'accueil de la vie évolutive du vivant. 

Une activation labyrinthique d'une mécanique répétitive engrammée et héritée de soumission, de dépendance et de servitude consentit à une autorité extérieure éphémère, périssable, illusoire et artificielle dense et lourde dans les matérialisations de très basse fréquence qui engendre et façonne la réalité physique et subtile de tous les instants de la vie.

Un pouvoir d'oppression et de contrainte autoaccordé par soi-même qui vibre, resonne et concrétise les expériences, sensations, mémoires, perceptions, perspectives et ressenties de la danse cosmique de l'existence, à travers la régence et la gouvernance limitée, limitante et fragmentée de notre conscience émotionnelle, en l'absence caractérisée de l'autorité lumineuse souveraine intérieure reliée au centre cœur souverain de l'être vibrant authentique.

Par conséquent, dés lors que nous nous reconnectons et réalignons à la conscience et l'intelligence fréquentielle du cœur, nous nous mettons à la portée de tous les attributs quantiques inhérents pour être en mesure de maitriser et orienter la puissance biologique moléculaire submersive et volatile des flux émotionnels sur toute création, relation et situation.

En fonction de l'ampleur du gouffre et de la compréhension de nos émotions, nombre d'émotions de basses fréquences vibratoires : frustration, désillusion, peur, drame, tristesse, angoisses, insécurités, manques, sentiment de solitude, colère, grandisse dans la proportion du conflit entre les attentes programmées et la réalité de ce qui EST vraiment, ou plus exactement la lutte conflictuelle entre le plan connu du cérébral et le plan souverain du cœur vibral jusqu'à ce que ses émotions submergent, dominent nos pensées, notre expression, notre agir, nos choix, nos décisions et obligent à un mouvement réactionnaire inflammatoire envers l'équilibre d'un ensemble plus grand et plus élevé.

Cela vous est -il déjà arrivé de prévoir un scenario dans votre esprit et la réalité à vivre fut tout autre  ?

Notre processus subtil de schémas de pensée se fertilise sur le terreau de nos croyances consciences et inconscientes, que nous nourrissons en fonction de ce que l'on nous a enseigné, appris sur le résultat de notre fonctionnement cognitif de notre système de pensée.

Combien de fois avons-nous agit en fonction de ce que les autres attendaient de nous malgré nous ?

Combien de fois avons-nous vécu un comportement chez les autres qui nous a blessé ?

Attendre d'une circonstance extérieure ou d'une relation, c'est nourrir des illusions sur le contrôle du résultat, en fonction de nos attentes personnelles limitées, limitantes et sur le traitement que nous voulons recevoir dans les aspects relationnels que nous incarnons et rencontrons avec nous-même.