2022
Alias MEDIATION S.A.R.L-S, accompagne sur-mesure la libération du potentiel créateur nourrissant et enrichissant de la conception à la réalisation.
Etoile Royale Aldébaran

Le ciel est partagé en 89 régions qui comprennent des groupes d'étoiles qui constituent des constellations, divisées elles-mêmes en 3 catégories d'après le travail d'Eugène Delporte effectué pour le compte de l'Union astronomique internationale (IAU) :

29 constellations de l'hémisphère boréal, depuis le pôle nord jusqu'aux constellations écliptiques,

13 constellations écliptiques,

47 constellations de l'hémisphère austral depuis les constellations écliptiques jusqu'au pôle sud.

Dans sa symbolique l’Étoile ; notre ciel nocturne est parsemé d’un nombre infini d’étoiles, mais quatre d’entre elles semblent avoir retenu l’attention des astrologues de l’Antiquité. Ces étoiles sont connues sous le nom d’étoiles royales et comprennent Aldébaran, Regulus, Antares et Fomalhaut.

Les étoiles royales sont apparentées aux gardiennes du ciel nocturne et des passerelles vers les royaumes supérieurs de la conscience. Chacune de ces étoiles fixes repose dans un coin de notre ciel nocturne, créant un carré presque parfait ou peut-être, traçant un portail énergétique.
Aldébaran est l'une des quatre étoiles royales de Perse, les Gardiens des Cieux. C'est le "Gardien de l'Est". 

Nous sommes tous issus des étoiles, nous sommes l’Essence même de chacune des étoiles qui nous a ensemencé sur Terre.

Aldébaran, également appelée Alpha Tauri selon la désignation de Bayer, est une étoile géante orangée, et l'étoile la plus brillante de la constellation zodiacale du Taureau.

"Aldébaran est le nom propre de l'étoile qui a été approuvé par l'IAU. Il s'agit d'un nom traditionnel qui vient de l'arabe al dabarān qui signifie le suiveur, en référence à l'étoile qui suit les Pléiades dans leur course à travers le ciel nocturne." Elle est également appelée « l’OEil gauche du Taureau », la « Principale Étoile des Étoiles », la « Petite Torche » ou encore « l’OEil de Dieu ».

Le plus ancien zodiaque connu était fondé sur Aldébaran et son ascension en avril marquait  l'équinoxe de printemps et le début de l'année babylonienne. Pour cette raison, elle était connue comme « l’Annonceuse ». 

Aldébaran est aussi nommé parfois chez les Romains Palilicium, parce que les fêtes de Palês, les Palilies, étaient fixées sur son lever. Il jouait, comme les Pléiades, un rôle important dans les calendriers primitifs et dans l'astrologie dans son ensemble. 

Les Hyades fascinent : elles forment un V très caractéristique, avec la belle Aldébaran, étoile située au bout d’une des deux branches : c’est l’œil du Taureau, qui brille d’un fort éclat orangé. Cette étoile est très grosse – 44 fois le diamètre du Soleil – et sa couleur orange signifie que sa surface est moins chaude que celle des étoiles blanches ou bleutées.

Odoo • Texte et Image

Le Taureau est souvent associé à la royauté et à la puissance divine. Tout au long des âges, Aldébaran a été spirituellement reconnue pour son alignement avec les hautes divinités célestes. "Quand on regarde dans les yeux de Dieu, "celui qui voit à travers", aucun mensonge n'est possible. Nous sommes nus devant le Divin, fidèles à nous-mêmes - dédiés à la Lumière". 


Les Hindous réfèrent Aldébaran et la constellation du Taureau à une relation symbolique entre Aldébaran, "l’œil" du Taureau, et "l’Étoile de la Révélation et de l'Illumination".

Dans une démarche expérientielle immersive d'introspection intérieure ou de contemplation en pleine conscience et présence, la posture d'observateur par l'observation à travers la tour au dessus des nuages et des tempêtes est une invitation saine. Elle amène à travailler sur les compréhensions des tempêtes intérieures.

Elle demande de s’élever au-dessus des nuages qui assombrissent la programmation du plan mental de l'esprit et de rechercher le souffle de la connaissance profonde pour sortir de la force du passage illusoire de la programmation mentale, basée sur les peurs, les mémoires et les expériences connues pour revenir à la réalité du moment présent de la voie du cœur et ainsi retrouver une fréquence vibratoire haute créatrice dans la conscience de l'unité universelle.
Aldébaran, Alpha Tauri, 9°55' Gémeaux, dans l'œil gauche du Taureau d'après Ptolémée , Aldébaran est de la nature de Mars et apporte de la fermeté, du courage, de l'intégrité, de la force.


L'étoile royale Aldébaran porte une influence sur la conscience de l'unité avec tout ce qui vit sur terre et est porteuse d'une énergie puissante récupératrice dans un esprit libre de tout encombrement et de rumination avec le passé et le futur non-réalisé.


Si l’énergie de cette étoile royale peut être un tonique pour notre esprit et notre santé mentale, elle peut aussi avoir l’effet inverse. Si nous sommes inconscients de l'influence sur notre psyché affective et émotionnelle, cette énergie du coté de la force dégénérative active et stimule l'hyperactivité de l'esprit pouvant faire ressentir et ressortir un excès peur, d'angoisse, d'agitation et d'anxiété sur tous les plans et toutes les dimensions.

Le sommet de l’énergie d’Aldébaran est la plus puissante lorsqu’elle s’aligne avec le Soleil, ce qui se produit chaque année du 29 au 31 mai, en reliance et résonance avec votre positionnement astral personnel et de la dynamique du dialogue archétypal organique collectif.

Une énergie naturelle intensifiée par notre étoile de notre système solaire, notre soleil par le passage d'une activité exponentielle. Cet accroissement d'hyperactivité se manifeste par l'augmentation considérable des éruptions solaires, des tempêtes et de la montée en puissance des vents solaires à grande vitesse dans des températures très élevées, correspondant à un cycle de vie de 11 ans. Cycle durant lequel notre soleil agit sur l'inversion de ses pôles magnétiques. Une manifestation qui peut grandement perturber l'ensemble des réseaux d'ondes électromagnétiques artificielles de nos réseaux de télécommunications individuels et collectifs sur le plan intérieur et extérieur et intensifier les perturbations sur le plan sismique et volcanique. 

Les cellules de notre corps contiennent toute l’histoire de notre uni-vers

Travailler avec les énergies d’Aldébaran ces jours-là en faisant le vide dans votre esprit, c'est mettre ses pensées sur papier, c'est suivre l'envie et la curiosité naturelle d'apprendre quelque chose de nouveau, c'est utiliser les pensées conceptuelles de façon constructive, intuitive et inspirante plutôt qu’un comportement d’autolimitation, d'autosabotage et d'enfermement tout en accueillant à la fois ce qui vous traverse dans un état d'esprit libre et libéré de l'ego blessé et un détachement véritable avec tout ce qui se passe à l'extérieur de vous, afin de pouvoir bénéficier de la pleine réceptivité intégrative aidante et facilitatrice de l'énergie Aldébaran.

 
 

Lorsque quelqu'un se transforme, c'est le monde entier qui se transforme avec lui

source : La Musique du Ciel  (Guy Trédaniel Éditeur, 2015),
www.stelvision.com/astro/fiche-observation/les-hyades-ce-mysterieux-v-des-nuits-froides-aux-jumelles/
Nicole Bartolucci, auteure de Chemin d'étoiles, Astrologie stellaire (Éditions Quintessence, 2014) :
dans Voyager
Êtes-vous prêts pour le grand plan transformationnel de nos réalités organiques ?